10 raisons d’être en couple

10 raisons etre en couple en duel ou en duo valerie sentenne sexologue coach de couple stephane lecault videaste photographe

Ça, c’que ça veut dire c’est: que si tu ne sais pas pourquoi tu es en couple, c’est tout à fait possible que celui-ci ne fasse pas nécessairement de sens pour toi. Il sera donc plus facilement remis en question, plus fragile et plus insatisfaisant.

Avant de parler du couple, parlons de la vie! Pourquoi vivre? Qu’est-ce qui motive à vivre? Est-ce d’être heureux? D’avoir du bonheur? Si être heureux signifie jouir de bonheur et que le bonheur est un état (de plénitude, de satisfaction, de sérénité…), doit-on toujours être heureux et ressentir du bonheur pour avoir une raison de vivre? La réponse est non! Même dans un état de non-bonheur (stress, insatisfaction, tristesse…), le fait d’avoir un sens à sa vie motive à vivre!

Maintenant, parlons du couple. Qu’est-ce qui continue à donner un sens au couple? Qu’est-ce qui motive à vouloir continuer sa vie de couple même dans un état de bonheur variable? Et bien, c’est que le couple ait un sens, une raison d’être! Bien entendu, le sens du couple peut évoluer au fil du temps et des épreuves.

Savoir pourquoi on veut être en couple et pourquoi on est en couple permet de mieux transcender les moments difficiles. Voici 10 exemples de sens qu’un couple peut avoir. Cette liste n’est pas exhaustive, elle permet seulement de stimuler la boîte à idée (le cerveau lol):

1. Avoir un sentiment d’appartenance au « groupe-couple ». Sentir que l’on compte pour quelqu’un et que l’autre compte pour nous. Être estimé pour ce que l’on est réellement et estimer l’autre pour qui il est.

Par exemple, Stéphane connait Valérie d’une façon vraie et plus complète que ses collègues, clients et même que sa famille! Il l’apprécie dans toutes ses facettes et accepte, aussi bien que mal, les défauts de ses qualités! Valérie, elle, de par son soutien à Stéphane, lui démontre à quel point elle tient à lui.

2. Se sentir utile en contribuant au succès du couple et de son/sa partenaire grâce à nos forces.

Par exemple, Valérie contribue au couple « Steph et Val » de par son pragmatisme, sa créativité à trouver des solutions à tout et sa passion contagieuse. Stéphane, lui, contribue au couple en y apportant un équilibre de par sa capacité de lâcher-prise, sa simplicité et son ouverture d’esprit qui permet une évolution constante du couple.

3. La passion et l’amour. Il faut être conscient qu’il est normal que la passion du début s’estompe et que les sentiments amoureux fluctuent au fil du temps et des événements.

De notre côté, la passion du début, la passion de la période fusionnelle s’est estompée, mais se réanime lorsque nous mettons des bûches dans notre flamme (voir la vidéo de la flamme en cliquant ici). Nous avons choisi librement et volontairement 😉 de nous aimer de façon inconditionnelle. Ce choix nous permet de ne pas douter de notre amour, mais de nourrir nos sentiments amoureux consciemment! L’amour devient ainsi l’un des buts de notre couple plutôt que sa seule fondation. 🙂

4. Par dépendance affective, par peur de la solitude, par peur de ne pas trouver mieux, de regretter ou pour rester dans une zone de confort, une stabilité…

Pour nous, c’est la stabilité qui nous tient à coeur. Avoir des peurs à l’occasion est tout à fait normal. Par ailleurs, si c’est la seule raison d’être en couple (les peurs), il serait important, dans notre opinion, de trouver d’autres sens au couple afin que la raison d’être de celui-ci ne soit pas basée que sur des peurs. Le cas échéant, le couple risque d’être vide.

5. Pour les bénéfices secondaires comme l’argent, la hiérarchie sociale, la famille, la maison, protéger l’investissement en temps et énergie déjà déployé au couple, etc.

Il y a, bien entendu, des bénéfices à rester ensemble pour la majorité des couples. De notre côté, nous partageons une maison en tant que famille reconstituée. Valérie aime beaucoup les deux enfants de Stéphane et les quitter serait très difficile pour elle. Il y a aussi l’entreprise familiale « En Duel ou en Duo » qui souffrirait d’une rupture. Ces bénéfices, et bien d’autres, sont aussi des sources de motivation pour travailler sur son couple.

6. Pour la sexualité accessible et sécuritaire.

C’est certain qu’en tant que sexologue, Valérie est très consciente des risques d’ITS (Infections Transmissibles Sexuellement) qui sont diminuées dans une relation monogame. Pour le reste, c’est privé. 😉 Le couple est un terrain sécuritaire et privilégié pour expérimenter et évoluer dans sa sexualité. De plus, une profondeur peut s’y installer et amener la sexualité à un tout autre niveau!

7. L’évolution: le miroir intime que l’autre nous reflète permet d’activer des blessures inconscientes et les transcender.

Ceci est bien vrai dans notre couple! Nous sommes bien différents, avec des éducations différentes, des croyances différentes, des opinions différentes… L’un de nous deux peut dire ou faire quelque chose qui déclenche une blessure chez l’autre. En tant que couple, nous passons un temps assez considérable à en discuter, à se comprendre nous-même et à comprendre l’autre, nous apprenons à lâcher-prise, à résoudre des conflits et nous en ressortons toujours grandi.

8. Pour développer des projets communs à court, moyen et long terme.

C’est l’une de nos spécialités! Nous avons une tonne de projets communs:
– à court terme (notre blogue, faire des conférences en couple, découvrir la randonnée pédestre…)
– à moyen terme (avoir un enfant ensemble et agrandir la famille, créer une superbe terrasse dans notre cour, voyager dans des endroits insoupçonnés…)
– à long terme (terminer nos carrières en donnant des formations à travers le monde, avoir notre petite boutique En Duel ou en Duo, créer une fondation pour contribuer à une cause qui nous tient à coeur…)

Tous ces projets donnent beaucoup de sens à notre couple et agissent comme de la « Krazy Glue »!!!

9. Pour partager au quotidien, avoir un compagnon de vie.

Valérie adore partager sur tout tout tout… sur sa journée, sur ses rêves, sur ses idées, sur ses défis… Elle parle encore, encore et encore. Stéphane, lui, aime écouter. Il parle peu, mais à une oreille à envier. Cette dynamique complémentaire renforce notre couple au quotidien.

10. Par convention sociale.

Ceci n’est pas l’une de nos motivations principales à être en couple, mais ce l’est pour plusieurs, car la société encourage la vie de couple. Les amis et la famille peuvent avoir des jugements si l’un des leurs se retrouve célibataire trop longtemps. Il y a aussi le désir d’être accompagner dans des événements, comme le mariage de ta meilleure amie par exemple. 🙂


Le père de la psychologie positive, Martin Seligman, décrit le sens de la vie comme «le fait d’avoir notre place, de servir quelque chose qui nous dépasse et de développer le meilleur en nous.» Transposé au couple, les paroles de Seligman pourraient se traduire ainsi: «avoir notre place au sein du couple, servir notre couple en développant le meilleur en nous et en reconnaissant le meilleur chez l’autre.»

Voici maintenant quelques questions pour débuter une réflexion sur le sens de ton couple actuel ou du sens qu’aura ton prochain couple:

| Si tu souhaites être en couple: POURQUOI ?
| Si tu es en couple: que perdrais-tu si le couple venait à se dissoudre? Envers quoi as-tu de la gratitude?
| Si tu es célibataire: qu’est-ce que le couple te permettrait d’avoir, de faire ou d’être?
| Quelle est la raison d’exister de ton couple ou de ton prochain couple?
| Quelles sont tes forces et comment peux-tu les utiliser pour les mettre au service du couple ou des autres?
| Est-ce que tu veux être en couple par peurs? Si oui lesquelles?
| Comment le fait d’être en couple ou célibataire peut te permettre d’évoluer maintenant?

Et toi, est-ce que ton couple fait du sens?

Si tu es célibataire, quel sens donneras-tu à ton célibat?

À bientôt!

signature en duel ou en duo valerie sentenne sexologue coach de couple stephane lecault videaste gars normal
Valérie Sentenne, sexologue et coach de couple
Stéphane Lecault, vidéaste et gars normal

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *