Différence entre amour et passion pour clarifier ses sentiments

peut-on aimer sans passion différence entre amour et passion

TU PRÉFÈRES UNE VIDÉO ? Clique ici pour visionner « Amour vs passion – la différence qui fait durer un couple »


Ça, c’que ça veut dire c’est : qu’il peut parfois s’avérer bien difficile de savoir ce que l’on ressent pour son partenaire. On peut bien se dire que l’on s’aime chaque matin, mais qu’est-ce que cela signifie au juste ? Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de te demander si tu aimais encore ton/ta partenaire ?

Voici une certitude quand la question « est-ce que je l’aime encore ? » fait surface : ce n’est pas de la passion que tu ressens à ce moment ! Beaucoup trop de personnes confondent l’émotion de la passion au sentiment de l’amour et croient que lorsque la passion diminue, cela signifie qu’ils n’aiment plus leur partenaire. Et bien, l’amour et la passion sont deux choses bien différentes. Ce n’est pas parce qu’une pomme rouge et une banane sont toutes les deux des fruits qu’ils sont pareils. L’un des deux est long, jaune et courbé et le second est plutôt rond et rouge ! 🙂 Le cerveau traite la passion et l’amour comme « deux fruits » bien distincts. Savoir les différencier permet de reconnaître ce que l’on ressent pour l’autre et cela nous amène clarté, compréhension et paix d’esprit.

Voici une liste (non exhaustive) de quelques différences entre amour et passion. Débutons avec la passion :

Passion

  • C’est l’idéalisation de l’autre et la minimisation de ses défauts ou l’omission de les voir.
  • C’est le coup de foudre où l’on tombe en amour et où c’est plus fort que soi.
  • Les hormones sécrétées lors de la passion ont l’effet d’une drogue. Sécrétion de phényléthilamine ou PEA (amphétamine qui a un effet stimulant et euphorique), de dopamine (hormone du plaisir qui active le circuit neurologique de la récompense) et de sérotonine.
  • C’est une émotion très intense, violente et envahissante qui domine la raison.
  • C’est obsessionnel où l’on ne vit que pour l’autre et rien d’autre n’existe. On veut avoir ou posséder l’autre.
  • La sensation d’être pris en otage par une émotion omniprésente.
  • Une montagne russe émotionnelle.
  • L’étymologie du mot passion est pathos, qui signifie « souffrance ». La passion est souffrante, surtout quand l’autre ne répond pas par une réciprocité, alors l’être dans le besoin souffre de pensées intrusives.
  • Il y a dépendance puisque son bonheur est accroché à la présence de l’autre.
  • La passion est plutôt égoïste, car ce sont les sensations que l’autre nous fait vivre à travers son regard admiratif que l’on aime vraiment.
  • C’est un état passagé puisque la passion ne peut pas durer. Vivre dans cette intensité à long terme est impensable. Selon les biologistes, la passion a pour but de préserver les deux parents ensemble afin d’assurer la survie de leur bébé jusqu’à environ 1 à 2 ans.
  • C’est une attraction irrésistible, un désir très fort.
  • La passion est un moteur au désir sexuel.
  • « Symptômes » de la passion : coeur qui bat à cent mille à l’heure, l’absence de l’autre est insupportable, aimer et souffrir en même temps, euphorie…
  • La passion recherche la fusion (impression de ne faire qu’un avec l’autre).
  • Présence de l’idée que la relation telle qu’elle est durera pour toujours.
  • La passion n’est pas choisie consciemment.
  • La passion se vit dans le moment présent sans considération pour la compatibilité future.
  • C’est une perte de contrôle et la prise de certaines décisions hors du commun. Il est même possible de vivre une certaine dépersonnalisation.
  • Généralement, l’engagement avec le partenaire est rapide et irréfléchi.
  • En cas de séparation, la peine d’amour est très intense.
  • Il y a une énorme confiance envers l’autre, les peurs s’éteignent et c’est la tombée des tabous.

Amour

  • Dans l’amour, on voit l’autre pour ce qu’il est réellement.
  • L’amour est plus rationnel.
  • C’est l’effet d’un choix plus conscient.
  • L’amour est serein.
  • Dans l’amour, on vit avec l’autre plutôt que pour l’autre.
  • C’est un sentiment mixte agréable qui permet de ressentir de la joie, de la gratitude, de la tendresse, de l’admiration, de l’amitié…
  • L’étymologie  du mot amour est amor, ce qui signifie « affection ».
  • L’amour est altruiste et bienveillant. L’amour pardonne, est emphatique et veut le bien de l’autre.
  • L’amour est plus durable et plus stable.
  • Il y a sécrétion d’endorphines qui génèrent de l’attachement à long terme.
  • Il y a de l’attirance.
  • L’amour est calme et permet un état de bien-être.
  • Le couple est un projet d’amour et a des projets communs.
  • Il y a acceptation de l’autre tel qu’il est.
  • Pour être véritablement dans l’amour, il est d’abord nécessaire d’avoir de l’amour de soi.
  • Il y a connaissance réelle de l’autre.
  • En cas de séparation, le deuil amoureux se fait dans le respect de chacun.
  • Les deux membres du couple sont compatibles et regardent dans la même direction.
  • Les deux membres du couple sont capables de jouir d’une fusion temporaire sans perdre leur identité.
  • L’amour est basé sur une profonde amitié.
  • Il y a respect et confiance mutuelle.
  • Il y a du plaisir à partager temps et activités ensemble.
  • Il y a réalisation de soi et de l’autre.

Habituellement, les couples vivent une passion au début de la relation. C’est à force de s’habituer l’un à l’autre, et après s’être « conquis », que les effets et les sensations de la passion s’estompent. C’est alors que le couple se retrouve devant une tempête qui permet de faire un choix.

Une fois la passion estompée, les deux partenaires se voient pour ce qu’ils sont réellement. Les effets de la phényléthilamine et la dopamine s’étant calmés, il est maintenant temps de choisir librement et consciemment si oui ou non l’on veut aimer et chérir cette autre personne.

Cette décision plus rationnelle permet de faire une transition de la passion fusionnelle idéaliste vers un amour plus tranquille qui est basé sur un partenariat choisi et assumé.

Alors, si tu t’es reconnu

  • Dans la description de la passion : tu peux profiter de cet état passagé, sachant qu’il s’estompera un jour pour laisser place à l’amour.
  • Dans la description de l’amour : tu peux savoir qu’il est normal que cet amour soit plus calme que l’intensité de la passion et qu’en contrepartie il est plus stable et plus durable.

Si tu ne t’es pas reconnu

  • Ni dans la passion ni dans l’amour, peut-être es-tu dans la haine (le contraire de la passion) ?
  • Ou dans l’indifférence (le contraire de l’amour) ?

Peu importe où tu es et comment tu te sens, la bonne nouvelle est que la suite découle toujours d’un choix : de ton choix. Le choix de l’amour est basé sur la compatibilité face au projet de couple et de vie, sur l’attirance physique et psychologique, sur l’admiration de l’autre et sur la connaissance de soi et de l’autre.

Et toi, feras-tu le choix de l’amour ? Ou changeras-tu fréquemment de partenaire pour continuer de vivre la passion ?

À bientôt !

signature en duel ou en duo valerie sentenne sexologue coach de couple stephane lecault videaste gars normal

Valérie Sentenne | coach de couple et enseignante certifiée PNL
Stéphane Lecault | vidéaste et « gars normal »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *