Libertin, polyamoureux, monogame… C’est quoi ton modèle de couple?


libertin polyamoureux monogame c’est quoi ton modele de couple

Ça, c’que ça veut dire c’est:

Qu’aujourd’hui, il y a certainement plusieurs façons de vivre l’amour, le couple et la sexualité! Avec la libéralisation des mœurs, le mode de vie conjugal traditionnel est défié, voire même élargi.

Les valeurs actuelles prônent davantage l’hédonisme (recherche de plaisir) et l’épanouissement personnel. L’ouverture du couple peut devenir un moyen de vivre sa relation conjugale en se détournant du modèle monogame traditionnel. Au-delà du couple formé de deux personnes qui se doivent généralement fidélité, il existe un monde de variantes: couple libertin, polyamoureux, polygame, échangiste, etc.

Comment s’y retrouver et comment savoir le modèle qui nous convient le mieux? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque modèle?

Nous avons décidé de créer un tableau comparatif entre les modèles de couples qui existent pour t’éclairer un peu. Sache que le modèle de couple par défaut et le plus populaire au Québec en ce moment est la monogamie en série.

ModèleDéfinition
MonogamieAvoir un seul partenaire d’une fidélité réciproque à vie.
Monogamie en sérieAvoir plusieurs partenaires d’une fidélité réciproque de façon successive (exemple: avoir une relation fidèle pendant 15 ans et ensuite une seconde relation fidèle pendant 6 ans, etc.).
PolyamourÊtre en relation amoureuse avec plus d’une personne simultanément et avec le consentement de toutes les personnes concernées.
Libertinage / couple ouvertAvoir le droit de vivre des activités sexuelles ou de flirter avec d’autres partenaires, mais être en couple avec un seul partenaire principal.
PolygamieQuand une personne est liée de façon simultanée à plusieurs conjoints (exemple: une femme qui a plusieurs maris (polyandrie) ou un homme qui a plusieurs femmes (polygynie)).
ÉchangismePratique sexuelle où deux couples s’échangent temporairement de partenaire. L’échangisme est une forme de sexualité de groupe parmi tant d’autres tels que: mélangisme, triolisme, exhibitionnisme, voyeurisme, candaulisme, gang bang, orgie, etc.

Ce qui me convient le mieux - comment savoir?

La première relation amoureuse est rarement ouverte! C’est habituellement après avoir testé le premier modèle traditionnel que certains réalisent que ce n’est pas fait pour eux, que ça ne répond pas à leurs valeurs ou au mode de vie qu’ils souhaitent vivre. Déjà, pour clarifier le type de couple qui te convient, il faut te questionner sur pourquoi tu veux être en couple. Cela te donnera déjà un bon indice. Voici un article que nous avons rédigé sur 10 raisons d’être en couple.

La seconde réflexion à avoir est de déterminer quel est ton style amoureux. Le style amoureux qui convient aux couples ouverts (ou couples libertins) est l’amour ludique (style Ludus). Il s’agit de gens qui recherchent le plaisir, la liberté, le jeu de la séduction, etc. Des gens qui aiment vivre une sexualité permissive orientée vers l’expression de soi et la satisfaction personnelle. Les autres styles amoureux (amical/Storge, érotique/Éros, altruiste/Agape, maniaque/Mania et pragmatique/Pragma seront plus portés vers le modèle traditionnel.

Tous les modèles de couples, par ailleurs, ont des règles, une entente de fidélité. Ces règles servent à assurer le respect des limites de chaque membre du couple principal, dans le but de préserver celui-ci. Voici des exemples de règles fréquemment instaurés par les couples libertins dans les ententes de fidélité:

  • Dévoiler ses partenaires.
  • Toujours utiliser un préservatif.
  • Éviter de tomber amoureux.
  • Interdiction de certains types de partenaires (ex. collègues, amis, autres).
  • Interdiction de certains lieux (ex. le lit conjugal, la maison, le travail, etc.).
  • Ne pas passer la nuit avec un(e) autre personne.
  • Toujours être en couple, ensemble, lors des contacts sexuels avec d’autres ou droit de fréquenter de façon indépendante.
  • Interdiction de certains contacts sexuels (pénétration, fellation, sexe anal, embrasser ou autres).
  • Droit de fréquenter seulement des femmes ou des hommes ou autres.
  • Droit à une activité (resto, cinéma, etc.) ou seulement à de la sexualité.
  • Fréquence du droit de revoir le même partenaire (ex. pas le droit d’avoir une relation sexuelle plus d’une fois avec un nouveau partenaire).

ATTENTION, les couples traditionnels oublient souvent de définir leur entente de fidélité, croyant que c’est implicite, mais cela devient souvent cause de conflit. Dans ton couple, est-ce que vous vous entendez sur:

  • La nature et fréquence des discussions sur les réseaux sociaux.
  • Le flirt.
  • La quantité et qualité de temps passé avec un(e) ami(e) vs en couple.
  • Danser avec d’autres.
  • Avoir des activités sexuelles ou du flirt pour fin professionnel (comédien, barman/barmaid, travailleur du sexe, etc.).
  • Avoir des sentiments pour un autre et nourrir ces sentiments, même en absence de comportements sexuels.
  • Fréquentation des sites de rencontres.
  • Fréquentation de bars de danseuses.
  • Pornographie.
  • Etc.

Quelques avantages du modèle libertin:

  • Plus de liberté.
  • Plus d’excitation et de satisfaction sexuelle.
  • Plus d’expériences et d’aventures.
  • Plus de facilité à se faire de nouveaux amis.
  • Possibilité d’actualiser certains fantasmes.
  • Ouverture d’esprit.

Quelques inconvénients du modèle libertin:

  • Difficulté à baliser les aventures.
  • Risque d’ITSS plus grand.
  • Risque de tomber amoureux d’un autre partenaire. Bien que ce risque existe aussi dans le modèle traditionnel, la permission d’entrer en intimité avec un partenaire potentiel devient la variante.
  • Risque de blessures émotionnelles et de jalousie.
  • Peur du jugement possible de la famille et des amis.
  • Complexité: plus de motifs de conflit et gestion de la relation plus complexe.

Quelques avantages du modèle traditionnel:

  • Sécurité (affective, au niveau de la santé sexuelle et des grossesses non désirées).
  • Vivre selon la convention sociale (plus facilement accepté par la famille et les amis.)
  • Simplicité.
  • Focaliser sur une seule relation et s’y investir pleinement.
  • Fidélité, respect des valeurs socioculturelle ou religieuse.
  • Sentiment d’être unique pour l’autre, exclusivité.

Quelques inconvénients du modèle traditionnel:

  • Perception de privation ou d’être brimé dans sa liberté et sa sexualité.
  • Moins grand répertoire de fantasmes à expérimenter (bien que suffisant).
  • Plus de risque à la routine ou à l’ennui.

Nos conseils:

  • Ça prend un consensus! Ne jamais mettre de pression à son partenaire pour ouvrir le couple. Toujours respecter la limite la plus basse pour être heureux en couple, lorsqu’un partenaire se plie aux désirs du second sans vraiment le vouloir, ça signe habituellement le début de la fin.
  • Avant d’ouvrir un couple, il doit être solide, avec une très bonne communication sexuelle et générale, une bonne capacité en gestion de conflit, une bonne gestion de la jalousie, un respect inconditionnel et un désir mutuel d’expérimenter un nouveau modèle de couple.
  • Si tu veux ouvrir ton couple parce qu’il ne va pas bien, les chances sont qu’il ira en empirant.

Si tu as des avantages ou inconvénients supplémentaires à apporter selon ton expérience, merci de nous les partager dans les commentaires. 🙂

Alors voilà, à bientôt!

signature en duel ou en duo valerie sentenne sexologue coach de couple stephane lecault videaste gars normal

Valérie Sentenne | B.A. en sexologie • Coach conjugale • Enseignante certifiée PNL
Stéphane Lecault | Réalisateur • Producteur • Gars normal

3 réponses
  1. RENÉ LAFRAMBOISE
    RENÉ LAFRAMBOISE dit :

    cet article que j’ai écrit à titre de psychologue en 2004 pour un journal local (Granby) me paraît encore d’actualité… j’ai depuis pris ma retraite.
    —-
    ÉCHANGISME ET SANTÉ DU COUPLE

    À titre d’intervenant et d’enseignant auprès des couples, jamais je ne pourrais suggérer comme élément de croissance et d’épanouissement l’échange de rapports sexuels avec d’autres personnes. L’exclusivité est une dimension essentielle qui permet la croissance dans la relation.
    L’insertion de personnes “étrangères” au couple ne vient au minimum que brouiller les cartes et servir d’échappatoire et d’évasion pour éviter d’approfondir la relation du couple. Ceux qui s’adonnent à l’échangisme, croyant y gagner, en vérité se privent de richesses et de découvertes qui accompagnent deux personnes qui ont décidé de s’investir à fond dans le don de soi: la durée de toute une vie n’est jamais trop longue pour cette merveilleuse aventure. La dimension sexuelle, si elle est bien vécue dans le couple, devrait être source de joie et de satisfaction toujours plus grandes, sans jamais devenir une rareté ou une routine.
    Dans le contexte d’une vie de couple qui se veut épanouie, l’option de l’échangisme représente un triste gaspillage d’énergies et une menace à la santé du couple. Compte-tenu de la précarité des relations de couple que connaît notre société, l’échangisme ne vient qu’ajouter au problème et communiquer une notion fausse de ce qui permet l’épanouissement du
    couple.

    Répondre
    • En Duel ou en Duo
      En Duel ou en Duo dit :

      Merci M. Laframboise de contribuer à la réflexion sur les modèles conjugaux et styles de sexualité. Votre point de vue sur l’exclusivité de la sexualité dans la relation est inspirante pour tout couple croyant ne pas pouvoir s’épanouir sexuellement dans la monogamie.

      Répondre
    • Marc Sybertz
      Marc Sybertz dit :

      Dommage de voir un psychologue prendre une telle position et surtout de cette manière !
      Que vous ayez un avis bien tranché sur le sujet est intéressant et le partager est important.
      Mais svp, gardez le au niveau de vos croyances personnelles et évitez d’en parler en tant que psychologue comme une généralité bien établie. Cela reste votre opinion et il aurait été plus fin de partager celle-ci plutôt que de mettre au pilori les personnes qui s’adonnent au libertinage. C’est pour moi user de votre position pour faire penser que votre avis très personnel est partagé par une profession. Ce qui n’est bien entendu pas du tout le cas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *