pourquoi on a du mal a se comprendre article couple en duel ou en duo valerie sentenne intello sexologue coach de couple stephane lecault artiste videaste

Ça, c’que ça veut dire c’est: qu’il est impossible de comprendre un autre humain complètement, encore moins quelqu’un du sexe opposé. Ce que nous pouvons faire est de comprendre que nous ne comprendrons jamais l’autre parfaitement. Pour mieux comprendre ce qui est différent d’une personne à l’autre, il faut prendre conscience de nos filtres de perception. Un filtre de perception est comme une lunette qui distorsionne la réalité. Une lunette qui donne un certain sens ou une interprétation à ce que l’on voit, entend, ressent, etc.

Voici trois exemples de filtres :

Filtre neurologique : le fonctionnement de nos organes sensoriels (yeux, oreilles, nez, bouche et peau) et notre système nerveux filtrent ce que nous captons du monde extérieur.

Par exemple : si l’Artiste n’a pas mis ses verres de contact (ou ses lunettes) il ne verra pas le monde extérieur de la même façon que l’Intello, qui n’a pas besoin de lunette. Il verra flou ! Par ailleurs, de par ses 6 pieds 5 pouces, l’Artiste voit le monde extérieur d’un point de vue complètement différent de l’Intello, du haut de ses 5 pieds 1 pouce et demi. 😉

Filtre socioculturel : les croyances et la culture de nos groupes d’appartenance.

Par exemple : l’Intello (portant le nom de famille Sentenne) a intégrée en elle certains aspects de la culture de sa famille. Les Sentenne sont entreprenants, fonceurs, sociables et ont du caractère. Donc, lorsque l’Intello fait face à une difficulté ou un obstacle, elle le perçoit toujours comme un défi qu’elle est capable de surmonter.

Un autre exemple est le fils de 13 ans de l’Artiste. Pour lui, un Playstation (console de jeu vidéo) est perçu comme une façon de socialiser et de connecter avec ses pairs. Pour l’Artiste, il s’agit seulement d’un jeu.

Donc notre métier, notre génération, notre nationalité, notre genre, notre famille… ce sont tous des facteurs qui ont une influence et qui filtrent notre façon de percevoir et d’interpréter le monde extérieur !

Filtre individuel et personnel : notre éducation et nos expériences… de la petite enfance à l’âge adulte.

Par exemple : l’Intello a subit une phase d’intimidation à l’école en début d’adolescence. Conséquemment, elle percevait du rejet partout jusqu’à ce qu’elle fasse un gros travail sur elle. Quant à lui, l’Artiste a vécu une expérience plutôt traumatisante où il a eu peur de se noyer dans un lac vers l’âge de 13 ans. Depuis, il voit les lacs comme étant dangereux.

Tout ceci n’est que quelques exemples de filtres de perception. Nous en avons beaucoup plus que cela ! Il y a donc des milliers de filtres de perception qui s’interposent entre nous et le monde extérieur. Alors comment comprendre le point de vue de l’autre complètement ? Comment passer outre tous nos filtres et saisir tous les filtres de l’autre? Impossible !


La morale de cette histoire ?

1- Ne pas prétendre comprendre l’autre complètement et accepter que ce ne sera jamais le cas. Respecter la différence mènera, paradoxalement, à plus de compréhension.

2- Plutôt que de vouloir interpréter ou juger l’autre à travers nos propres filtres, essayer de l’écouter avec des questions ouvertes, pour se rapprocher le plus possible de sa façon de voir, entendre et ressentir les choses.

 

Alors à vos marques, prêts, acceptons la différence !

Valérie Sentenne, coach de couple et enseignante certifiée en PNL
Stéphane Lecault, vidéaste et gars normal

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *